Découvrez Erquy : les incontournables !

Connue pour sa baie et son cap, Erquy est une cité balnéaire de Bretagne. Cette ville de la côte d’Armor séduit avec ses plages de sable fin ainsi que les différentes attractions touristiques locales. Les eaux de la Côte d’Émeraude se prêtent à toutes sortes d’activités nautiques. Puis, les vacanciers se trouvent à proximité des sites d’importance nationale tels que le Mont-Saint-Michel ou bien le Cap Fréhel. Erquy est avant tout un havre de paix pour les amateurs de séjour tranquille en camping. Les hébergeurs locaux proposent des locatifs répondants aux exigences des familles les plus pointillées sur la qualité. Si vous comptez découvrir cette destination, voici quelques-uns des endroits à ne pas manquer pendant votre passage.

Le Cap Fréhel, une attraction vedette et une destination gourmande à Erquy

La découverte d’Erquy passe à travers la visite du Cap Fréhel. Ce dernier figure en tête des endroits à voir sur place. Cette partie du littoral breton se distingue par une multitude de couleurs. De la mer émeraude aux falaises de granite rose, en passant par le sable blanc, le décor prend parfois une allure féerique. Le Cap Fréhel se trouve à l’Ouest de la ville d’Erquy. Il abrite un charmant petit port apprécié des plaisanciers. Cet endroit garde un air de cité balnéaire. Cependant, c’est surtout la coquille Saint-Jacques qui fait sa renommée. C’est la capitale nationale de ce mollusque prisé pour ses apports en nutriments. Les pêcheurs locaux sont également des spécialistes des palangres. En effet, la pêche à la ligne reste fortement ancrée dans les traditions locales. Commandez un plateau de fruits de mer pendant votre passage. Vous verrez à quel point la Côte d’Armor est généreuse. Sachez qu’il est aussi possible de se faire livrer à domicile. Certains restaurants proposent ce service. Vous pouvez déguster un gentil plateau de fruits de mer sur la petite véranda de votre mobil-home. Si vous ne souhaitez pas dormir dans un mobil home, en réservant votre séjour à Erquy sur Chateaudegalinee.fr, vous pouvez choisir d’autres types d’hébergement comme un chalet, un cottage luxueux ou encore une roulotte insolite.

Un lac bleu et la forteresse de la Roche-Goyon

Suspendu à flanc de falaise, le lac bleu offre un point de vue magnifique sur tout Erquy. Ce plan d’eau aux couleurs émeraude est né d’une excavation de carrière de grès rose. Jusqu’aux années 30, cette exploitation a fourni les pierres pour paver les rues de Paris. Le lac bleu se trouve au-dessus du port de la ville. Pour sa part, la forteresse de la Roche-Goyon est un édifice connu sous le nom de Fort-la-Latte-Compte. Ce château donne une allure de carte postale à cette destination bretonne. Cette imposante construction appartenait aux Goyons. Cette lignée a contrôlé la Bretagne jusqu’au XVe siècle. La fondation du château remonte à 500 ans plus tôt, sous le règne d’Alain Barbetorte. L’édifice actuel affiche fièrement une architecture du XIIIe siècle. Tombée en état de ruine, cette construction a été abandonnée pendant plus de 400 ans. C’est seulement en 1931 que M. Jouon des Longrais devient le propriétaire après l’avoir achetée. Cette famille détient encore ce trésor architectural. C’est un véritable musée qui raconte les différentes étapes de l’Histoire de la Bretagne. Son parc capte l’attention avec un arrangement proche de l’état sauvage.

D’autres merveilles à découvrir sur place

Erquy se trouve en tête de ligne pendant les conflits entre l’Angleterre et la France. Son port comprend encore une batterie de canons témoignant de cette époque d’hostilité frontalière. La pointe des Trois-Pierres reste un passage à ne pas manquer pour la découverte de cette ville armoricaine. Une petite bâtisse en pierre est également à visiter. Ce corps de garde se trouve sur la route du Cap. D’autres constructions à vocation défensive sont également à connaître. Rasée par l’ennemi pendant l’Occupation, la Tour de guet fait encore parler d’elle. Puis, il y a le four à boulet. C’est l’endroit où les projectiles ont été fabriqués. Sa construction remonte à mai 1796. Divers récits sont à découvrir concernant ce lieu stratégique. Il a permis de pilonner les navires britanniques avec des boulets incendiaires chauffés à blanc. Enfin, vous pouvez poursuivre la découverte au port d’Erquy. Une multitude de flottilles de plaisance et de caboteurs en tout genre attendent sagement sur les quais. Beaucoup de ces embarcations travaillent dans l’exploitation de la spécialité halieutique locale : la coquille Saint-Jacques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *